Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Les lycéens de Brétigny à la découverte de NeuroSpin

Actualité | Institutionnel | Imagerie médicale

Les lycéens de Brétigny à la découverte de NeuroSpin


​Dans le cadre de son projet Go For Science, le lycée Jean-Pierre Timbaud de Brétigny-sur-Orge sensibilise ses élèves aux différents métiers scientifiques. Le 18 janvier 2018, une classe de seconde a été reçue à NeuroSpin où un programme à la carte les attendait : une rencontre avec Cécile Lerman, chef du projet Iseult, qui leur a parlé de son parcours, de la technologie IRM et des recherches conduites à NeuroSpin, suivie d'une visite des imageurs de l'installation encadrée par Lionel Allirol et Christine Doublé.

Publié le 5 février 2018

Les lycéens à la découverte des métiers scientifiques. C'est le but du projet Go For Science qui vise à promouvoir la science et ses métiers dans différentes écoles européennes (France, Italie, Espagne, Roumanie). A la suite de présentations et d'interviews croisées de scientifiques, les élèves sont amenés au cours d'une année scolaire à produire un certain nombre de rendus (posters, vidéos,…) qui illustrent les métiers découverts.
 
Le lycée Jean-Pierre Timbaud de Brétigny-sur-Orge (Académie de Versailles) est très impliqué dans ces rencontres avec les scientifiques. Une classe de seconde mention européenne, 25 élèves et deux de leurs professeures, a ainsi pu être accueillie le 18 janvier dernier à NeuroSpin. Temps fort de cette journée, une présentation en anglais dans le showroom par Cécile Lerman (UNIRS) qui leur a présenté les différentes thématiques de recherche de NeuroSpin, avec une attention particulière pour l'Imagerie par Résonance Magnétique à très hauts champs magnétiques et ses applications pour l'étude du cerveau humain sain et pathologique. Ensuite les élèves ont eu la chance de visiter les aimants avec Lionel et Christine (UNIACT).

Cette initiative remarquable pour la promotion des sciences auprès des élèves fait écho aux nombreuses actions pédagogiques menées par le CEA via ses différents supports de communication destinés au grand public. Pour mémoire, le centre de Saclay a participé, entre 2008 et 2014, à une opération pilote intitulée Conduite Accompagnée vers les Métiers de la Science*. Nul doute que ces dispositifs peuvent conduire un certain nombre de jeunes à poursuivre des études supérieures en filière scientifique et, qui sait, susciter des vocations ?

*Entre 2008 et 2014,  le centre CEA de Saclay a participé de manière formalisée à l'opération pédagogique « Conduite accompagnée vers les métiers de la science », sous convention-cadre de partenariat entre le CEA et le rectorat de Versailles. Cette action impliquait 2 lycées franciliens : Jean-Pierre-Timbaud de Brétigny-sur-Orge et Léonard-de-Vinci de Saint-Michel-sur-Orge. Au cours de cette période, ce sont plus de 800 personnes qui se sont impliquées dans l'opération : 500 élèves, enseignants, accompagnants et 300 chercheurs, doctorants, techniciens.

Haut de page