Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Toxines, vaccins, biobetters : une mission à l’Institut Butantan de São Paulo

Actualité | Institutionnel | Vaccin | Toxicologie

Toxines, vaccins, biobetters : une mission à l’Institut Butantan de São Paulo


En avril dernier, une délégation d’experts de la DRF a rendu visite aux collègues de l’Institut Butantan de São Paulo, centre de recherches biomédicales qui entretient des relations étroites avec plusieurs chercheurs de l’Institut Joliot depuis 2014. Cette mission s’est conclue par la signature d’un accord-cadre entre les deux instituts dans le domaine de l’innovation thérapeutique et vaccinale.

Publié le 25 mai 2018

​L'institut Butantan est un centre de recherches biomédicales, qui assure la production de plus de 80 % des vaccins et des sérums antivenimeux utilisés au Brésil et développe d'importantes recherches dans l'étude et l'exploitation médicale des toxines.
En 2014, une première délégation de l'ex DSV (aujourd'hui DRF) avait rencontré les représentants de l'institut brésilien et avait posé les bases pour la signature d'un Memorandum of Understanding (MoU) illustrant la volonté des acteurs franco-brésiliens de structurer leur relation sur le long terme.

En avril 2018, une deuxième délégation s'est rendue à São Paulo afin de renforcer les collaborations déjà en place et définir un nouvel accord plus large. Les rencontres, riches en échanges scientifiques sur les projets en cours ou à venir, ont confirmé la complémentarité des deux instituts dans le domaine de l'innovation thérapeutique et vaccinale. Les deux institutions ont ainsi formalisé les résultats de ces discussions par la signature d'un accord-cadre.

La délégation, dirigée par Vincent Berger (directeur de la DRF) était composée de François Sigaux (directeur scientifique exécutif de la DRF) Jacques Bittoun, Fawzi Boumezbeur, Daniel Gillet, Thierry Le Gall, Michel Léonetti, Bernard Maillère et Denis Servent (Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot), et de Thierry Vernet (Institut de Biologie Structurale).


© Institut Butantan/CEA

Haut de page