Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Succès pour la première édition de Meet My Platform

Evénement

JOLIOT bien représenté à la première édition de Meet My Platform !


​L’événement Meet My Platform, consacré pour sa première édition aux sciences de la vie, a rassemblé plus de 300 participants, jeudi 31 janvier sur le campus de CentraleSupélec. Un succès qui traduit bien l’attente en matière de rapprochement plateformes technologiques / entreprises et le besoin de se connaitre / faire connaitre pour les plateformes elles-mêmes. L’institut Joliot était particulièrement bien représenté.

Publié le 6 février 2019

​A l’initiative de Genopole et du département Sciences de la Vie (SDV) de l’Université Paris-Saclay (UPSaclay), la journée avait pour but de faire découvrir aux unités de recherches de son territoire et aux entreprises du domaine, le potentiel des plateformes technologiques de l’Université Paris-Saclay. Elle s’est tenue dans le nouvel ensemble Bouygues / Eiffel du campus de CentraleSupélec. Au total, 84 plateformes rattachées à l’un des établissements de l’université et plus de 40 entreprises (grands groupes, entreprises de taille intermédiaire, PME et startups) étaient présentes. Plus de 80 rendez-vous « BtoB » ont été sollicités.

Plusieurs collaborateurs de l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot sont intervenus au cours de la journée introduite par Rodolphe Fischmeister, responsable du département SDV de l’université, et Emmanuel Dequier, directeur de Genopole Recherche et Plateformes.

Frédéric Dollé (Joliot-Dir), correspondant "Infrastructures-Plateformes" du département SDV de l'UPSaclay, a présenté l’ensemble que constituent les plateformes affiliées au département, ses caractéristiques générales, ses typologies dominantes et les réseaux de plateformes déjà créés ou en construction. Il a également mis en avant l’interface aujourd’hui en place à l’université pour augmenter leur visibilité : PlugInLabs Université Paris-Saclay (https://www.pluginlabs-universiteparissaclay.fr).

Jean-Baptiste Charbonnier (I2BC@Saclay, SB2SM) a présenté le réseau de plateformes de biologie structurale et de biophysique et Cyril Poupon (NeuroSpin) celui d’imagerie in vivo. Deux des ateliers visant à consolider ou discuter l’opportunité de créer d’autres réseaux de plateformes sur Paris-Saclay ont été animés par des chercheurs de l’Institut : « Vers un réseau de criblage/découverte de sondes moléculaires pour le vivant ? », par Jean-Christophe Cintrat du SCBM, et « Vers un réseau d’imagerie in vivo ? », par Cyril Poupon. A noter également, la forte présence du SPI à l’atelier « Vers un réseau de spectrométrie de masse ? » avec les participations d’Alain Pruvost, François Fenaille.

Coté plateformes présentes, les différents services de Joliot n’ont pas été en reste : Pour I2BC@SACLAY, se sont exposés les plateaux de spectroscopies électroniques et de spectroscopies vibrationnelles, ainsi que le plateau transgénèse. Pour le DMTS (département Médicaments et Technologies pour la Santé) et ses trois services (SCBM, SIMOPRO et SPI), ont figuré MetaboHub-IdF, Smart-MS, le plateau de chimie combinatoire et de criblage à haut débit et le plateau de marquage isotopique et imagerie associée. NeuroSpin et le SHFJ ont développé le potentiel unique de l’Institut en imagerie in vivo avec des stands pour chacun de leurs imageurs cliniques et précliniques (IRM, TEP, TEP/IRM et TEP à haute résolution), et un autre pour le CATI (Centre d'Acquisition et de Traitement des Images).

​84 plateformes et plateaux techniques rattachés à l'Université Paris-Saclay ont tenu un stand lors de la journée.  © C. Hameau / Université Paris-Saclay

L’une des ambitions de cette journée était que les chercheurs et ingénieurs perçoivent mieux le regard porté par les industriels sur leurs plateformes et plateaux techniques. A cette fin, la journaliste Nathalie Tourret a animé dans la matinée une table ronde réunissant trois entreprises d’intérêt pour l’écosystème de l’Université Paris-Saclay. Deux sont déjà présentes sur son territoire, Danone à Palaiseau et Enterome à Evry. La troisième, Servier, va regrouper d’ici 2021 quatre de ses centres de recherche en un centre unique sur le plateau de Saclay.

​L'amphithéâtre était comble pour la table ronde du matin qui réunissait les industriels Danone, Enterome et Servier. © C. Hameau / Université Paris-Saclay

Le succès de cette journée découle de l’implication bien en amont de plusieurs personnes, véritable comité d’organisation, dont Frédéric Dollé pour le CEA et le département SDV-UPSaclay, Julien Picot (responsable des plateformes Genopole), Jessica Pericaud (chargée de mission Relations Entreprises et Prospective, UPSaclay) sans oublier Virginie Paris et Marion Le Devenec (chargées de communication événementielle, direction de la communication, UPSaclay). Cette journée n’aurait pu se faire sans le soutien et l’implication de membres de la SATT Paris-Saclay (Sébastien Magnaval, responsable Pôle Relation Entreprise/Laboratoire) et MEDICEN Paris-Région (Alexandre Da Costa, VP Grands comptes & Investisseurs, et Aurélien Seve, responsable Offre PME).


Haut de page