Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Antibiorésistance : un projet de l’institut Joliot financé par l’EIT Health

Résultat scientifique | Antibiotique | Bactéries | Santé & sciences du vivant

Antibiorésistance : un projet de l’institut Joliot financé par l’EIT Health


​Une équipe du SPI/LERI a récemment développé de nouveaux tests-bandelettes pour la détection de certaines bactéries multi-résistantes. Un projet d'implantation hospitalière de ces tests de dépistage ultra-rapides se déploiera en 2018 grâce à un financement de l'EIT Health.

Publié le 29 novembre 2017

​La résistance antimicrobienne a un fort impact tant au niveau de la santé qu'au niveau économique. Annuellement, 700 000 personnes meurent dans le monde entier à cause d'infections provoquées par des pathogènes multirésistants aux antibiotiques. Les coûts associés au traitement de ces infections sont estimés à 1500 millions d'euros/an en Europe. Parmi ces pathogènes, les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes représentent une préoccupation majeure. En effet les carbapénèmes sont les antibiotiques utilisés comme dernier recours pour des infections mortelles causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques habituels (BLSE). Ces résistances sont essentiellement dues à des enzymes exprimées chez les bactéries: les β-lactamases. 

Une équipe du SPI/LERI a récemment développé de nouveaux tests-bandelettes pour la détection de ces enzymes. Ces tests-bandelettes présentent des avantages majeurs : simplicité, faible coût, sensibilité, rapidité. Ils permettent de détecter, en 15 minutes seulement à partir d'une hémoculture, les β lactamases, là où les méthodes actuelles demandent plusieurs heures. Le projet BL-DetecTool promet d'aller plus loin et de réduire considérablement la détection des bactéries résistantes : 16 heures supplémentaires seraient ainsi gagnées ! 

BL-DetecTool est un projet financé par l'EIT Health dans le cadre de l'appel à projet « innovation » 2017. Ce projet a pour but d'accélérer le transfert industriel et la mise en œuvre d'un dispositif permettant de réduire à la fois la durée de l'hémoculture et la détection des bactéries sur les tests-bandelettes (figure).

 
Figure : Schéma du dispositif de détection des bactéries résistantes à partir d’une hémoculture.
Un dispositif, deux fonctions : A. Traitement de l’échantillon, B. Détection des β-lactamases
 


L'objectif de BL-DetecTool est de valider ce dispositif dans différents hôpitaux et de faciliter son implantation en adaptant son utilisation aux pratiques des cliniciens. Pour cela, le SPI/LERI va devoir en produire 1500 par impression 3D. Trois hôpitaux européens seront impliqués : le Kremlin-Bicêtre, en France, ISGlobal de Barcelona, en Espagne, et Semmelweis University, en Hongrie. Une école de business (IESE, Espagne) et une entreprise de biotechnologie (NG Biotech, France) participent également avec le CEA.

L'EIT Health :
- Un réseau unique de plus de 140 partenaires européens (industriels, académiques, associations…) dans le domaine de la santé https://www.eithealth.eu/partners
- Une opportunité de financement pour le déploiement de projets, sur la base de projets déjà financés au niveau national ou européen
- Une opportunité d'accompagnement de start-up
- Un lieu de réunion à Paris sur le site de Jussieu
Contacts : Isabelle Philippe (Institut Joliot) Virginie Sivan (DRF)

Haut de page