Vous êtes ici : Accueil > Entités de recherche > Médicaments et technologies po ... > Service de Chimie Bioorganique ... > Chimie combinatoire et criblages à haut débit

Laboratoire | Chimie | Criblage haut débit | Risques NRBC-E | Pharmacologie


LCB

Chimie combinatoire et criblages à haut débit

Publié le 25 octobre 2017
Associant la chimie combinatoire et des équipements de criblage biologique à haut débit, l’équipe s'intéresse à la découverte et à l'optimisation de nouvelles molécules bio-actives. L'équipe est impliquée dans plusieurs projets menés dans le cadre de diverses collaborations, avec des applications potentielles en médecine et dans la lutte contre le risque biologique.

La plateforme de Criblage Haut Débit du SCBM/LCB est labellisée IBiSA.  

Responsable
Jean-Christophe Cintrat   
Jean-Christophe.CINTRAT@cea.fr

    
L'équipe Chimie combinatoire et criblages à haut débit
 

Les thématiques de recherche s’articulent autour de la synthèse organique et la chimie médicinale. Après avoir identifié des composés bioactifs par criblage à haut débit , l’équipe peut prendre en charge leur optimisation chimique (étude de relation structure/activité) afin soit d’améliorer l’activité initiale soit d’augmenter la solubilité. Dans le cas de criblages phénotypiques (criblage cellulaire pour lequel la cible n’est pas connue), l’équipe peut également gérer la conception et la synthèse de sondes pour l’identification de la cible. Principalement basée sur des approches de target fishing via des sondes photoactivables radiomarquées, cette approche peut également être couplée à des approches de « click chemistry » pour utiliser des techniques d’affinité afin d’identifier ces cibles. L’équipe contribue également à la chimiothèque nationale via la mise à disposition d’une chimiothèque interne au service.

 

Identification de composés inhibiteurs de toxines

Dans le cadre du programme de recherche et développement NRBC-E et en collaboration avec l’équipe de Daniel Gillet (SIMOPRO), nous avons identifié par criblage à haut débit trois composés capables de bloquer l’action délétère de deux toxines (la ricine et la toxine de Shiga) sur des cellules humaines. Par optimisation chimique, nous avons pu augmenter jusqu’à un facteur 1000 l’activité initiale d’un des hits issu du criblage. Ces molécules, qui agissent par blocage du transport rétrograde et non directement sur la toxine, ont également montré une activité sur d’autres agents pathogènes utilisant cette même voie de trafic dans la cellule (parasites par exemple). L’élucidation du mode d’action de ces composés est en cours.

 

Partenariat

L’équipe fait également partie du LabEx LERMIT et est à ce titre impliquée dans deux projets, l’un visant à identifier par criblage à haut débit de nouveaux antibactériens, le second dans le domaine des anticancéreux.