Vous êtes ici : Accueil > Plateformes-infrastructures > Les plateformes d'imagerie > Les plateformes de NeuroSpin > La plateforme d'imagerie préclinique

Plateforme & installation | Cerveau | Imagerie médicale

La plateforme d'imagerie préclinique

IRM préclinique 11.7T


Responsable : Fawzi Boumezbeur

Publié le 17 octobre 2017

​Caractéristiques du système

​Fréquence d'opération​500 MHz
​Diamètre de l'aimant​16  cm
​Blindage du B0​actif
​Diamètre des gradients​90 mm
​Puissance des gradients​760 mT/m
​Temps de montée des gradients​100 µs

Le scanner préclinique 11.7 T correspond à l’état de l’art en imagerie préclinique. Il a été financé par le réseau France Life Imaging et dépend du nœud Paris-Sud. L’espace disponible à l’intérieur des gradients (89 mm) permet l’imagerie de petits animaux (souris, rats). En dehors d’un ultra-haut champ magnétique, cet aimant a la particularité de disposer d’une cryo-plateforme interfacée à des préamplificateurs et à une antenne 2 canaux refroidie à 25 Kelvins dédié à l’imagerie cérébrale chez la souris. Ainsi, nous bénéficions d’un gain en signal sur bruit de 250% par rapport à une antenne fonctionnant à température ambiante. Ceci nous permet notamment d’acquérir des images de cerveau de souris avec des résolutions spatiales et temporelles optimales. Par ailleurs, le système dispose de 4 canaux parallèles de réception et d’antennes radiofréquences dédiées à une grande variété d’applications : antennes de surface, antennes en réseau phasé et antennes volumique tête et/ou corps de rats et de souris et enfin des antennes de surface double-résonances (1H/13C, 1H/31P) pour la spectroscopie RMN hétéro-nucléaire.

​MRI CryoProbe
© Bruker
​Image obtenu grâce à un
IRM 11,7T préclinique
© CEA NeuroSpin