Vous êtes ici : Accueil > Entités de recherche > Médicaments et technologies po ... > Service de Pharmacologie et Im ... > Laboratoire d'études et de recherches en immunoanalyse

Laboratoire | Chimie


LERI

Laboratoire d'études et de recherches en immunoanalyse

​​ANGLAIS

Publié le 3 janvier 2022
L'activité de recherche du Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Immunoanalyse (LERI) est basée sur la production, la caractérisation et l'utilisation d'anticorps à des fins analytiques ou thérapeutiques.










Responsable

Stéphanie SIMON
01 69 08 77 04
stephanie.simon@cea.fr

Moyens humains

Hervé BOUTAL, Ingénieur-Chercheur, Julie DANO, Technicienne Supérieure, Cécile FERAUDET-TARISSE, Ingénieur-Chercheur, Stéphanie GELHAYE, Technicienne Supérieure, Michel LEONETTI Ingénieur-Chercheur, Dominique MARCE, Technicienne Supérieure, Nathalie MOREL, Ingénieur-Chercheur, Karla PEREZ-TORALLA, Ingénieur-Chercheur, Marc PLAISANCE, Technicien Supérieur, Audrey ROUAIX, Technicienne Supérieure, Alexandra SAVATIER, Technicienne supérieure, Stéphanie SIMON, Ingénieur-Chercheur, Hervé VOLLAND, Ingénieur-Chercheur, Anne WIJKHUISEN, Maitre de conférences Paris 7, Elise YANG, Technicienne Supérieure

Les travaux du LERI aboutissent à des applications technologiques, souvent valorisées par le dépôt de brevets (utilisation de l'acétylcholinestérase dans les dosages immunologiques), par la vente de réactifs (principalement des anticorps) et par des transferts de technologies. Cette équipe maîtrise tous les aspects techniques permettant de développer des méthodes d'immunoanalyse (dosages ELISA, tests sur bandelettes; western-blot…) de la production des anticorps (polyclonaux, monoclonaux, recombinants) au marquage des molécules (enzymes, composés fluorescents..). Elle assure aussi la validation de ces dosages dans des conditions réelles d'application et est capable d'assumer le développement d'un dosage jusqu'à un stade pré industriel.

Aujourd'hui, ses principaux domaines d'application sont : la détection de toxines ou d’agents pathogènes (bactéries ou virus), l’utilisation des anticorps pour des nouveaux formats de dosages ou nouveaux outils et le développement d'anticorps possédant une activité neutralisante vis-à-vis de toxines ou d'agents pathogènes.

 
  L. Godart © CEA