Vous êtes ici : Accueil > Partenariats > Europe > TERNANOMED

Europe | Partenariat Europe & international | Chimie | Nanomédecine


Terpenoylation: an original concept for the discovery of new nanomedicines

TERNANOMED

Le projet TERNANOMED, impliquant Bernard Rousseau (chef du SCBM), vise à développer des nano assemblages à base de terpénoïdes pour améliorer le traitement de maladies sévères telles que cancer, maladies infectieuses. L'approche consiste à lier un terpène (synthétique ou naturel) à un médicament biologiquement actif de façon à obtenir un bioconjugué capable de s'autoassembler dans l'eau sous forme de nanoparticules.

Financement européen: European Research Council (ERC) Advanced Grant

ERC-2009-AdG


Publié le 1 juin 2010

Présentation 

Les terpénoïdes sont un groupe de composés naturels dont la chimie, la structure et la fonction sont extraordinairement diverses. La plupart des terpénoïdes naturels sont des biopolymères souples et biocompatibles, ayant des caractéristiques physico-chimiques capables de s'adapter à une grande variété de composés biologiquement actifs. Étonnamment, ils n'ont jamais été utilisés auparavant dans le domaine des nanotechnologies pour l'administration et le ciblage de médicaments, sauf très récemment par nous pour concevoir des nanoassemblages à base de squalène. Le projet actuel vise à développer des nanoassemblages à base de terpénoïdes pour améliorer le traitement des maladies graves, notamment le cancer, les maladies infectieuses et métaboliques. L'approche conceptuelle consiste à lier chimiquement un terpénoïde à une molécule médicamenteuse biologiquement active afin de permettre au bioconjugué résultant de s'auto-assembler sous forme de nanoparticules dans l'eau. Il convient de noter que la nature du polyterpénoïde (c'est-à-dire le nombre d'unités isoprénoïdes) peut être adaptée au caractère hydrophile/lipophile de la molécule de médicament à transporter, tandis que la nature de la liaison (liaisons ester, amide, disulfure, etc.) sera choisie en fonction du contenu enzymatique de la zone malade ciblée. Du rapport entre poids moléculaire des médicaments et des polyterpènes, on déduit que la charge en médicaments sera considérablement améliorée par rapport aux nanomédicaments actuellement disponibles. En d'autres termes, la pro-drogue formera le nanomédicament par auto-agrégation sans avoir besoin d'un autre matériau de transport. Le projet comportera les aspects interdisciplinaires suivants : i) synthèse de bioconjugués médicaments/polyterpènes, ii) conception des nanoassemblages et leur fonctionnalisation avec des ligands de reconnaissance, iii) imagerie cellulaire et tissulaire et iv) évaluation pharmacologique in vitro (culture cellulaire) et in vivo. Ce projet ambitieux et stimulant sera réalisé sous la direction de Patrick Couvreur, qui a mis en place une équipe de recherche multidisciplinaire reconnue dans le monde entier, unique dans le monde de la nanomédecine.


Durée du projet

5 ans

Subvention

€ 2 198 799

​Nombre de partenaires

4

Date de démarrage​

01 juin 2010


Chercheur : Bernard Rousseau

Contact : bernard.rousseau@cea.fr

Numéro d'agrément : 249835

A propos des ERC Advanced Grants (ADG) 

Les ERC Advanced Grants permettent à des chercheurs exceptionnels à la réputation établie, quels que soient leur nationalité et leurs âges, de mener des projets novateurs à haut risque qui ouvrent de nouvelles voies dans leur discipline de spécialisation ou dans d'autres domaines.

Ces subventions sont destinées aux chercheurs qui ont déjà fait leurs preuves en tant qu'éminents chercheurs indépendants.

Il n'y a ni critère de nationalité, ni d'âge : les candidats doivent être indépendants sur le plan scientifique, faire état d'un parcours de recherche récent et d'un profil qui leur confèrent un statut de leaders dans leur(s) domaine(s) de spécialisation.

https://erc.europa.eu/