Vous êtes ici : Accueil > Actualités > COVID19 : les équipes de l’institut Joliot se mobilisent !

Actualité

Solidarité

COVID19 : les équipes de l’institut Joliot se mobilisent !


​Depuis le 17 mars, l’institut Joliot et ses équipes de recherche se mobilisent pour participer à l’effort national de lutte contre le coronavirus. Première action à destination des hôpitaux pour répondre à l’urgence : le don de masques, gants et autres matériels de protection. D’autres actions devraient suivre rapidement. Retour sur les efforts en cours et à venir.  

Publié le 25 mars 2020

​L'urgence : l'aide aux soignants

De nombreuses équipes de l’institut ont répondu à l’appel lancé par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, relayé par les tutelles des équipes de l’Institut (CEA, CNRS, Université Paris-Saclay, Inserm, INRIA, INRAE, Université Aix-Marseille), demandant la mobilisation de tous les acteurs de la recherche pour aider les hôpitaux dans la lutte qu’ils mènent contre l’épidémie de covid-19. De manière indépendante, ou dans le cadre d’actions concertées, notamment celle du centre CEA Paris-Saclay, les équipes de Joliot ont collecté et transmis aux hôpitaux du secteur (Orsay, Evry…) et de la région parisienne, de grandes quantités de masques, gants, blouses, sur-blouses, etc. contribuant à aider tous les soignants, en première ligne face à la pandémie.

Après cette première urgence, plusieurs laboratoires de l’institut continuent leur inventaire et tiennent à disposition des stocks de réactifs nécessaires à la réalisation du diagnostic de la maladie par PCR (détectant l’ADN viral), si celui-ci devait être déployé à très grande échelle, ou à la fabrication de gel hydro-alcoolique. A plus long terme, nos chercheurs sont partie prenante de projets pour le développement de moyens diagnostiques et thérapeutiques du COVID-19. 

CARE

A noter que deux chercheurs de l’Institut ont été nommés membres du Comité Analyse Recherche et Expertise (CARE), mis en place le 24 mars par le président de la République, Emmanuel Macron, et présidé par Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel 2008 pour la découverte du virus du Sida. Christophe Junot, chef du Département Médicaments et Technologies pour la Santé et du service de Pharmacologie et Immunoanalyses (CEA-CNRS-INRAE), et Bertrand Thirion, responsable de l’unité mixte PARIETAL (CEA-INRIA) à NeuroSpin, font tous les deux partie de ce comité chargé de conseiller le gouvernement pour tous les choix à faire au plan national en matière de diagnostic, de thérapie et de recherche. 

Haut de page