Vous êtes ici : Accueil > Institut > Faire sa thèse à l'institut

Faire sa thèse à l'institut

Publié le 28 mars 2018

​​L'institut des sciences du vivant Frédéric Joliot accueille et forme en permanence environ 120 doctorants.


Universités d'inscription et écoles doctorales

Chaque année, environ 40 étudiants français ou étrangers débutent une thèse dans nos laboratoires. Ces doctorants s'inscrivent majoritairement à l'Université Paris-Sud / Université-Paris-Saclay mais aussi dans d'autres universités parisiennes (Université Paris-Descartes, Université Pierre-et-Marie-Curie, Université Paris-Diderot, Université Sorbonne Nouvelle et Université Paris-Est) et non parisiennes (Université de Bordeaux, Université Caen-Normandie, Université de Montpellier).

En accord avec la pluridisciplinarité de l'institut, les doctorants de l'institut se répartissent dans une vingtaine d'écoles doctorales mais 4 d'entre elles, toutes rattachées à l'Université-Paris-Sud / Université-Paris-Saclay, réunissent près de 70% des doctorants que nous accueillons :

  • ED 575 / EOBE (Electrical, Optical, Bio - physics and Engineering),
  • ED 571 / 2MIB (Sciences chimiques : Molécules, Matériaux Instrumentation et Biosystèmes),
  • ED 569 / ITFA (Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué),
  • ED 158 / 3C (Cerveau, Cognition, Comportement).


 

Financement des doctorants

Les doctorants de l'institut sont financés par différentes sources : au 1er juillet 2017, 27% bénéficient d'un contrat doctoral de l'université et 16% d'un contrat de formation par la recherche du CEA. Enfin, le  dynamisme des équipes à rechercher leurs propres financements se traduit par le fait que 57% des doctorants de l'institut bénéficient de financements des laboratoires (employeur CEA ou autres).


Sujets de thèse proposés

Vous souhaitez vous informer sur les possibilités de réaliser une thèse à l'institut Frédéric Joliot ?
 

Les sujets de thèses proposés sont accessibles sur le site Internet de l'Institut national des sciences et des techniques nucléaires (INSTN).

Pour certains de ces sujets, intitulés sujets phares, les étudiants recrutés bénéficieront d'un financement CEA d'une durée de trois ans (Contrat de Formation par la Recherche du CEA).

La liste des sujets phares pour la campagne 2018 se trouve ci-dessous.

RÉFÉRENCE

SERVICE

DOMAINE DE RECHERCHE

 

INTITULÉ DU SUJET

 

 

 

 

 

SL-DRF-18-0263

SBIGeM

Génomique, protéomique / Sciences du vivant

Développement d’un nouveau système de monitoring des mutations dans les nouveaux mécanismes de la réparation de l’ADN couplée à la transcription

SL-DRF-18-0352

SPI

Biochimie / Sciences du vivant

Diagnostic direct de la maladie de Lyme

SL-DRF-18-0356

NEUROSPIN

Imagerie médicale / Sciences du vivant

Reconstruction parcimonieuse d'images IRM 3D et 3D+t à partir de données fortement sous-échantillonnées en imagerie anatomique et fonctionnelle haute résolution à 7 et 11.7 Tesla.

SL-DRF-18-0374

SHFJ

Imagerie médicale / Sciences du vivant

Développement d’une approche théranostique dans le cancer du poumon ciblant la voie de signalisation LKB1/mTOR/PD-L1

SL-DRF-18-0376

SCBM

Chimie biologique / Sciences du vivant

Découverte de nouvelles réactions avec le CO2 et leurs applications au radiomarquage de composés d'intérêts

SL-DRF-18-0381

NEUROSPIN

Imagerie médicale / Sciences du vivant

Développement de séquences IRM silencieuses à haut et très haut champ (3T, 7T, 11.7T)

SL-DRF-18-0382

SBIGeM

Génomique, protéomique / Sciences du vivant

Génomique fonctionnelle et intégrative pour la découverte de nouveaux sénolytiques

SL-DRF-18-0387

SPI

Bioinformatique, simulation biomoléculaire / Sciences du vivant

« GeOMICS », nouveaux concepts de bioinformatique pour un nouvel outil de diagnostic environnemental basé sur l’alliance de la géochimie et des omiques


Ci-dessous, à titre d'information, vous trouverez l'intitulé des 9 sujets qui avaient été proposés par l'Institut pour la campagne de recrutement 2017, et qui ont tous été pourvus au 30 juin 2017. 

RÉFÉRENCE

SERVICE

DOMAINE DE RECHERCHE

 

INTITULÉ DU SUJET

 

 

 

 

 

SL-DRF-17-106

SB2SM

Biotechnologies, nanobiologie / Sciences du vivant 

 

Ingénierie de cyanobactéries pour la photoproduction de terpenes (biocarburants)

SL-DRF-17-132

NeuroSpin

Instrumentation / Sciences pour l'ingénieur

 

Développement d'une séquence à haute résolution spatiale pour l'Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle cérébrale (IRMf) à 11.7T

SL-DRF-17-195

SCBM

Energie, thermique, combustion, écoulements / Sciences pour l'ingénieur 

 

Catalyseurs supportés sur nanotubes de carbone pour la production d’énergies bas carbone

SL-DRF-17-216

SCBM

Chimie biologique / Sciences du vivant 

 

Micelles fluorées pour l'imagerie duale (IRM/TEP) et la vectorisation de médicaments

SL-DRF-17-381

SBIGeM

Génomique, protéomique / Sciences du vivant

 

Identification à l’échelle du génome de cibles thérapeutiques pour le traitement des troubles cognitifs d’origine épigénétique dans la maladie d’Alzheimer

SL-DRF-17-544

SPI

Physiopathologie / Sciences du vivant 

 

Cartographie individuelle de la composition de méconiums humains : un reflet de l’exposome prénatal corrélé au développement d’une allergie alimentaire dans l’enfance ?

SL-DRF-17-597

SHFJ

Mathématiques - Analyse numérique - Simulation / Sciences pour l'ingénieur 

 

Optimisation de l’analyse conjointe des données d’imagerie TEP/IRMf pour l’étude de la réponse pharmacologique aux opiacés.

SL-DRF-17-562

SHFJ

Chimie biologique / Sciences du vivant 

 

Synthèse de nouveaux radiotraceurs des récepteurs purinergiques par une approche innovante en chimie du fluor-18

SL-DRF-17-632

SIMOPRO

Pharmacologie / Sciences du vivant 

 

Délivrance de drogues par des anticorps: apport du double marquage 14C,3H et de la radioimagerie duale pour la production de données quantitatives in vivo




Consultez ici les thèses soutenues ou à venir à l'institut des sciences du vivant Frédéric Joliot

  
Les étudiants et l'Université Paris-Saclay

Retrouvez un ensemble de liens utiles pour faciliter vos démarches au sein de l'Université Paris-Saclay.