Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités > Le lymphome cérébral : une nouvelle indication pour la [18F]Fludarabine ?

Résultat scientifique | Cerveau | Imagerie médicale | Cancer | Diagnostic

Le lymphome cérébral : une nouvelle indication pour la [18F]Fludarabine ?


Une équipe du SHFJ (LDM-TEP, GIP Cyceron, Caen) a mené une étude préclinique qui démontre le potentiel de la [18F]Fludarabine, un médicament radiopharmaceutique mis au point et produit par l'équipe pour détecter les lymphomes, pour réaliser, par imagerie TEP, un diagnostic précis du lymphome cérébral. De plus, cette approche permet de distinguer ce dernier du glioblastome, la tumeur cérébrale la plus fréquente. Une étude clinique est prévue d’ici la fin de l’année.

Publié le 8 octobre 2018

​Le lymphome cérébral primitif est un lymphome malin non hodgkinien rare, limité au système nerveux central. Le bilan initial de ce lymphome comprend une IRM et une confirmation histologique. Si l’IRM est l’imagerie de référence pour cette pathologie, elle comporte néanmoins des limitations. En effet, les lymphomes cérébraux peuvent induire de faux négatifs en IRM. De plus, les lymphomes cérébraux et les glioblastomes, tumeurs cérébrales les plus fréquentes, présentent, dans certains cas, des caractéristiques similaires en IRM alors que leurs traitements sont radicalement différents. Distinguer le lymphome cérébral d’un glioblastome par imagerie constitue donc un véritable défi pour proposer une thérapie spécifique.

Dans cette étude préclinique, le LDM-TEP a évalué les potentialités de la [18F]Fludarabine, un médicament radiopharmaceutique mis au point et produit par l'équipe pour détecter les lymphomes, pour le diagnostic par imagerie TEP du lymphome cérébral et sa différentiation du glioblastome. Ses performances ont été comparées sur les mêmes animaux à celles du [18F]FDG (fluorodéoxyglucose), le radiotraceur le plus utilisé pour l’imagerie TEP des tumeurs cérébrales.

Les résultats obtenus montrent que l’on obtient avec la [18F]Fludarabine un meilleur contraste d’image pour la détection des lésions du lymphome cérébral et une corrélation très élevée avec l’histologie (Figure). De plus, contrairement à ce qui est observé avec le [18F]FDG, l’absence de fixation de la [18F]Fludarabine dans le modèle glioblastome permet de distinguer les deux modèles de tumeurs cérébrales étudiés.

Figure : Comparaison de l'imagerie TEP du lymphome cérébral avec la [18F]Fludarabine ou le [18F]FDG. De gauche à droite, coupe histologique d'un lymphome cérébral et plans correspondants en imagerie TEP utilisant la [18F]Fludarabine ou le [18F]FDG. © LDM-TEP, CEA

Cette étude préclinique révèle le fort potentiel de la [18F]Fludarabine-TEP pour réaliser un diagnostic du lymphome cérébral et le différencier du glioblastome. Une étude clinique est prévue à la Pitié-Salpêtrière et les premiers patients devraient être inclus d’ici la fin de l’année.


Haut de page