Vous êtes ici : Accueil > Actualités > COVID19 : le SHFJ a collaboré avec le CEA-LIST à la mise au point de dispositifs d’assistance respiratoire

Fait marquant

Le Service Hospitalier Frédéric Joliot a collaboré avec le CEA-LIST à la mise au point de dispositifs d’assistance respiratoire pour la réanimation de patients COVID-19.


​La mobilisation rapide du CEA-List et du SHFJ pour développer et mettre à disposition deux prototypes d’assistance respiratoire pour la réanimation de patients COVID-19 illustre parfaitement l’objectif de leur collaboration initiée en 2019 d’accélérer le transfert clinique et industriel des technologies pour la santé (projet PASREL).
Publié le 20 avril 2020

​Le LIST et le SHFJ collaborent depuis 2019 sur le projet Pasrel[1] dont l'objectif est d'accélérer le transfert clinique et industriel des technologies pour la santé. Ce cadre collaboratif a permis de mobiliser en un temps record les meilleures expertises pour répondre au risque de pénurie de respirateur lié à la pandémie de SARS-CoV-2. Lancé le 13 mars, le projet CLEAR (CEA List Emergency Assistance for Respiration) a permis la mise à disposition de deux prototypes à hautes performances et coûts maîtrisés : CLEAR-M, un dispositif de monitoring permettant d'améliorer les respirateurs d'urgence et de transport, aujourd'hui difficilement utilisables dans le cas de patients Covid-19, et CLEAR-R, un système d'assistance respiratoire d'urgence.

CLEAR-M : dispositif de monitoring pour les respirateurs d’urgence et de transport  

En France, le parc de respirateurs a finalement permis de faire face aux besoins des patients Covid-19 lors du pic épidémique actuel. Toutefois, il a fallu recourir aux respirateurs dédiés aux véhicules de transport sanitaire ou aux services d’urgence, qui ne disposent pas du monitoring continu de la pression et du débit requis pour la ventilation optimale des patients Covid-19. Afin de pallier ce manque et améliorer la prise en charge des patients, et en réponse au besoin exprimé par des médecins réanimateurs, l’institut Carnot CEA LIST, en collaboration avec le Service Hospitalier Frédéric Joliot du CEA, a mis au point le dispositif de monitoring CLEAR-M. Le 10 avril, deux essais ont été réalisés en milieu hospitalier sur poumon test, sous le contrôle du Dr. Frédéric Minko, chef du Service des urgences du Groupe Hospitalier Nord Essonne (GHNE) à Orsay, puis dans le service de réanimation médicale du Pr. Djillali Annane à l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches (AP-HP). Les performances de CLEAR-M ont été validées avec succès par comparaison avec les mesures d’un respirateur de référence.

Le 16 avril, CLEAR-M a été déployé à l’hôpital de Garches pour être évalué par les Pr Hélène Prigent et Frédéric Lofaso sur des patients COVID-19 en phase de récupération mais encore placés sous respiration artificielle au sein de l’unité de sevrage ventilatoire. CLEAR-M a également été déployé dans le service d’urgences de l’hôpital d’Orsay.

Afin d’assurer son exploitation libre, ce dispositif a fait l’objet d’un dépôt de brevet par le CEA, et la licence est disponible gratuitement dans un objectif de fabrication industrielle. En accord avec le CEA, la société BA-Healthcare sera le premier industriel à produire quelques milliers d’unités CLEAR-M.

CLEAR-R : respirateurs d’urgence

Afin de répondre aux besoins de pays disposant d’équipements respiratoires insuffisants, l’équipe a également développé le concept d’un respirateur d’urgence, CLEAR-R, s’appuyant sur l’actionnement robotisé d’un insufflateur manuel associé au dispositif de monitoring CLEAR-M.

La preuve de concept a pu être établie dès la fin mars, autorisant la mise au point du prototype et du protocole de test en milieu hospitalier au tout début du mois d’avril. Suite à la validation du prototype et de ses performances d’assistance à la respiration par les experts de santé, l’équipe de l’institut Carnot CEA LIST a mené des essais sur simulateur puis in vivo à l’Ecole nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort (ENVA). En parallèle, les protocoles de fabrication et d’assemblage ont été rédigés.

Dans l’objectif de le rendre accessible à un usage rapide et le plus large possible, une présérie de cinq respirateurs est à disposition des partenaires médicaux et industriels qui souhaiteraient entreprendre leur homologation, essais cliniques et fabrication à grande échelle.

 

CLEAR, un projet solidaire

Le projet CLEAR a mobilisé plusieurs dizaines de personnes au sein du CEA, via l’institut Carnot CEA-LIST et le Service Hospitalier Frédéric Joliot, en collaboration avec des médecins du Groupe Hospitalier Nord-Essonne (Orsay et Longjumeau), de l’Hôpital Raymond-Poincaré de Garches (AP-HP), du Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges, d’établissements hospitaliers de Marseille et Corbeil-Essonne, et de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort.


Ce texte est une adaptation de l'actualité publiée sur l'Espace Presse du CEA le 17 avril 2020 : http://www.cea.fr/presse/Pages/actualites-communiques/sante-sciences-du-vivant/covid19-dispositifs-assistance-respiratoire-urgence-.aspx 



[1] PAris-Saclay REcherche & hôpitaL


Haut de page